Retour aux Parcours

D3-Le débriefing ComColors

0% du parcours terminé
Durée du module: 1 minute(s)
Progression du Module
0% terminé

Le processus

Le processus pour faire émerger les couleurs dans l’esprit du débriefé


Contexte général

  • Dans un entretien de débriefing, on partage toute l’information :
    • Ce que vous observez
    • Ce que vous n’arrivez pas à mesurer
    • Le lien que vous avez fait entre l’exemple et le concept
    • Le lien que vous n’arrivez pas à faire entre l’exemple et le concept
    • Vos hésitations / Vos doutes mais surtout pourquoi vous hésitez ou pourquoi vous doutez

Déroulé

  1. Remise du profil
    • première réaction : para-verbal, non-verbal, verbal
  2. Par quoi voulez vous commencer ? / Quelle est votre perception ?
  3. Processus technique : trois concepts qui doivent être validés pour valider une couleur
    1. perception
    2. motivation
    3. comportement conditionnel
  4. exemple : le type bleu
    1. présentation du concept : décrit brièvement la perception du type bleu
    2. pouvez-vous me donner un exemple ?
      • elle ne trouve pas d’exemple (cela ne valide pas la couleur)
      • elle donne un exemple général (lui demander un exemple concret)
    3. Vous avez à valider l’exemple / ou pas si ce n’est pas le cas
    4. ensuite on fait la même chose avec la motivation
    5. on termine avec le comportement conditionnel (même processus)
    6. Si c’est OK, on indique que cette couleur est validée
  5. Exemple : type orange
    1. appliquer le même processus décrit ci-dessus

Cas particuliers

  • Si la personne doit donner un exemple rouge mais qu’elle répond en type violet. On lui donne l’information et on lui propose d’aller investiger cette couleur violette.
  • Si la personne montre le comportement non-verbal et para-verbal d’une couleur, on lui dit. Si cela se répète on lui propose d’aller visiter cette couleur

Comment on identifie la couleur dominante et la couleur secondaire

  1. on demande quand est apparu le comportement conditionnel d’une des deux couleurs
  2. puis on demande quand le comportement conditionnel de la deuxième couleur est apparu.
  3. le comportement qui est apparu le premier est la couleur dominante. La chronologie est très importante.

Si cette première méthode ne fonctionne pas :

  • On cherche a identifier la fréquence de manifestation des deux comportements conditionnel : celui qui est le plus fréquent correspond à la couleur dominante

Si cela ne permet toujours pas de trouver :

  • On cherche à identifier la fréquence de manifestation entre les deux comportements conflictuels : celui qui est le moins fréquent correspond à la couleur dominante
Progression du Module
0% terminé

Laisser un commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de